Nourrir des chatons par gavage Picture

English Dutch French German Italian Portuguese

[Traduit par Elizabeth Morcel, Kreiz ar Mor Maine Coons]

Par Lies Klösters, 2006.

Par "gavage", on entend nourrir des animaux (ou des humains) en insérant un cathéter par la bouche jusqu'à l'estomac. Le gavage est heureusement rarement nécessaire. On n'y recourt que lorsque l'animal est trop faible pour manger ou téter par lui-même. Cela peut être le cas pour un animal âgé affaibli par la maladie, ou de très jeunes animaux qui n'ont pas le réflexe de téter. On devra souvent nourrir par gavage des nouveaux-nés orphelins pour lesquels on ne trouve pas de mère de substitution.

Les alternatives au gavage

Si un chaton ne peut être nourri par sa propre mère, la meilleure solution est de trouver une mère de substitution qui accepte de s'en occuper. Cependant, la plupart du temps on n'a pas de mère de substitution disponible. La seconde alternative est de donner le biberon ou de gaver. Ces deux méthodes utilisent la même formule de lait. Cependant, si on biberonne, le lait n'est pas mis directement dans l'estomac, comme par le gavage: Les chatons doivent téter le biberon pour recevoir leur nourriture. Quelques inconvénients du biberon par rapport au gavage sont les suivants:

  • Nourrir des chatons au biberon prend beaucoup de temps. Gaver vous économise beaucoup de temps.
  • Certains chatons mangent salement, ce qui rend difficile de déterminer exactement combien de nourriture ils ont avalé et combien ils en ont renversé.
  • Avec le biberon un chaton peut suffoquer. Si assez de liquide entre dans ses poumons, il peut s'étouffer. Même une petite quantité de liquide dans les poumons peut causer une pneumonie et être fatale.

Composition du lait

Les mammifères femelles produisent du lait pour leurs petits. Cependant, la composition du lait varie selon les espèces (voir tableau 1). En général, les petits animaux ont un métabolisme plus rapide que les grands. Comme un petit animal ne peut manger que de petites quantités de nourriture à la fois mais en même temps a besoin de relativement plus d'énergie, le lait doit avoir une valeur nutritive plus élevée. C'est pourquoi du lait de vache ou de chèvre (par exemple) ne convient pas aux chatons. Par contre le lait de chienne est bien plus proche du lait de chatte. Un autre problème peut être causé par le taux de lactose: il diffère énormément selon les espèces et cela peut causer des problèmes. Il vaut donc mieux utiliser du lait maternisé en poudre pour élever des chatons. La formule a été spécialement développée pour ce faire et correspondra bien mieux aux besoins des chatons que du lait de vache ou de chèvre.
Le lait maternisé peut être acheté chez votre vétérinaire ou par Internet. Il existe aussi des recettes pour préparer votre propre lait. Cependant, si vous n'êtes pas certain à 100% des besoins de vos chatons, ne le préparez pas vous-même mais achetez du lait tout prêt.

Espèce grasses
(%)
Protéine
(%)
Lactose
(%)
Cendres
(%)
Total matière sèche
(%)
Rat 14,8 11,3 2,9 1,5 31,7
Chat 10,9 11,1 3,4 --- 25,4
Chien 8,3 9,5 3,7 1,2 20,7
Chèvre 3,5 3,1 4,6 0,79 12
Vache (Holstein) 3,5 3,1 4,9 0,7 12,2
Cheval 1,6 2,7 6,1 0,51 11

Tableau 1: Composition du lait de quelques mammifères.
Source: Robert D. Bremel, University of Wisconsin; Handbook of Milk Composition by R.G. Jensen, Academic Press, 1995.

Le gavage

Nous publions cette information au cas où, pour quelque raison que ce soit, vous auriez besoin de gaver vos chatons.

Vous pouvez obtenir des cathéters et des seringues (4 cc) chez votre vétérinaire ou par Internet. Les tubes de gavage existent en différentes tailles pour les chatons, les chiots de petite et grande race et aussi pour d'autres animaux.

La première fois que vous allez insérer un tube, cela sera angoissant et difficile. Cela deviendra plus facile avec la pratique. Si c'est possible, demandez à votre vétérinaire (ou à quelqu'un qui est familier avec cette technique) de vous montrer comment insérer le cathéter. Le gavage est quelque chose que vous pouvez parfaitement apprendre à faire vous-même, vous n'avez n'avez absolument pas besoin de l'aide d'un vétérinaire à chaque fois.

L'oesophage est plus près de la colonne vertébrale que la trachée (voir dessin 1). En insérant le tube, laissez le juste glisser vers l'arrière de la gorge et exercez une légère pression: il est difficile de rater. Cela marche mieux si vous trempez le tube dans un peu d'eau ou dans le lait que vous voulez donner au chaton. Cela agit comme un lubrifiant et le goût du lait encouragera le chaton à avaler le tube. Il est probable que le chaton résiste à l'insertion du tube, mais il voudra aussi tenter d'avaler le lait et donc avalera le tube, le chaton lui-même guidera le tube dans l'oesophage et non dans la trachée.

cross section of the head of a cat
Figure 1: Coupe de la tête d'un chat.
1 = cavité nasale, 2 = cavité buccale, 3 = pharynx, 4 = trachée, 5 = oesophage.

Avant d'insérer le tube, mesurez quelle longueur de tube doit être insérée pour atteindre l'estomac. Tenez le tube le long du chaton et mesurez la longueur de tube nécessaire: c'est la distance entre le bout du nez et la dernière côte. Utilisez un morceau de scotch pour marquer la bonne distance. L'extrémité du tube est dans l'estomac quand la marque a atteint la gueule du chaton (voir figure 2).

cross section of the body of a cat
Figure 2: Coupe du corps d'un chat.
1 = cathéter avec la marque, 2 = poumons, 3 = estomac.

S'il arrive que le tube entre dans la trachée, il ne glissera pas jusqu'à la marque. Le cathéter ne dépassera pas le point où la trachée se divise en bronches, qui conduisent aux deux poumons. Si le diamètre du tube que vous utilisez est trop petit, il peut passer ce point de division de la trachée en bronches, assurez-vous donc que le diamètre du tube que vous utilisez est adapté. Si le tube ne glisse pas à l'intérieur jusqu'à ce que la marque atteigne la gueule du chaton, ou si vous sentez une résistance, ressortez le tube et recommencez.

Si vous n'êtes pas encore certain que le tube est dans l'oesophage, tirez très doucement sur la seringue pour vérifier si vous sentez un vide se créer. (Attention! Très doucement! Le but n'est pas d'endommager la paroi de l'estomac.) La paroi de l'oesophage est très élastique et peut être aspirée par le bout du cathéter. Cela obture alors l'ouverture du tube et vous ne pouvez plus aspirer d'air: vous sentirez un vide. La paroi de la trachée n'est pas élastique comme celle de l'œsophage, mais rigide car faite de cartilage de forme ronde et elle ne pourra donc pas obturer le tube. Vous pouvez ainsi continuer à aspirer l'air des poumons du chaton. Soyez donc très prudent! L'obturation de l'extrémité du tube par la paroi de la trachée ou de l'oesophage dépend aussi du type d'ouverture du tube. Lorsque l'ouverture du tube est droite, la paroi de l'œsophage ne sera pas attirée contre le tube aussi facilement que lorsque l'ouverture du tube est légèrement sur le côté. Quand vous êtes certain que le tube est placé correctement et que son extrémité est dans l'estomac, videz calmement la seringue.

Si la mère a du lait mais pas assez (par exemple pour une portée très nombreuse), il faut simplement un complément en nourriture. Bien sûr, le lait de la mère est la meilleure nourriture pour un chaton. Tant que la mère nourrit sa portée, il n'est pas nécessaire de nourrir tous les chatons avec du lait maternisé. Il vaut mieux nourrir les chatons les plus grands et les plus lourds, et non les plus petits. Ce sont surtout les tout petits chatons qui ont besoin du lait le meilleur, celui de leur mère, les chatons plus costauds s'en sortiront très bien avec du lait maternisé. Quand les plus gros chatons sont rassasiés et on l'estomac plein de lait maternisé, les plus petits peuvent téter leur mère tranquillement. Au cours des autres tétées les plus gros chatons auront de toute fašon leur part de lait maternel.

Les chatons nourris par l'homme dépendent aussi souvent de vous pour la "touche finale". Normalement la mère lèche la région anale de ses chatons pendant et après la tétée afin de stimuler la défécation. Sans cette stimulation, les chatons ne déféqueront pas. Alors n'espérez pas que tout ce que vous avez à faire est de vous asseoir et d'attendre que les chatons urinent et défèquent et que vous n'aurez qu'à nettoyer ensuite. Vous devrez stimuler les chatons en simulant ce que ferait leur mère. Parfois la mère n'a pas de lait mais elle s'occupe quand même de ses bébés. Alors vous avez de la chance: vous nourrissez les chatons et la maman s'occupe du reste.
L'utilisation d'un tampon humide et chaud en coton hydrophile peut stimuler la défécation des chatons. Placez ce tampon sur l'abdomen, entre les pattes arrière. Des marques de brûlure peuvent se produire lorsque vous frottez le coton sur la peau, alors maintenez le tampon en place et effectuez un mouvement circulaire avec votre index sur le tampon. Pensez à stimuler les chatons après chaque gavage! N'oubliez pas que la maman n'est pas très douce elle-même! Ce moyen est connu pour "faire sortir" les testicules chez les petits garcons: cela ne fait pas de mal!

Les nouveaux-nés doivent être nourris toutes les 4 heures à raison de 2 ml de lait par tétée. Après une semaine, l'intervalle entre les tétées et la quantité de lait maternisé par gavage peuvent être augmentés. Il faut surveiller le poids des chatons: cela vous montre si la quantité de lait et le nombre de prises est suffisant pour permettre au chaton de grandir. (En gros, en cas de croissance normale le poids doit doubler au cours de la première semaine)

Quelques trucs:

  • Assurez-vous que le lait maternisé est chaud, à une température proche de celle du corps. Ainsi les chatons n'ont pas à gâcher une précieuse énergie pour récupérer la température normale de leur corps après avoir été nourris avec du lait trop froid, et ils ne risquent pas non plus de se brûler la bouche ou l'oesophage à cause d'un lait trop chaud. La température interne du chaton est d'environ 38-39░ Celsius.
  • Ne mettez pas les chatons sur le dos lorsque vous les nourrissez. Ce n'est pas une position naturelle. Un chaton nourri par sa mère sera couché se le ventre ou assis.
  • Insérez le cathéter très doucement et retirez le rapidement, mais pas trop vite car cela serait douloureux. Si on retire le tube trop doucement, le risque est que quelques gouttes de lait maternisé coulent du tube et pénètrent dans les poumons.
  • Le cathéter peut rendre la respiration difficile, surtout si son diamètre est important. Il ne faut donc pas laisser le tube dans le chaton plus longtemps que le strict nécessaire mais l'enlever aussitôt après le gavage.
  • Suivez toujours les instructions mentionnées sur l'emballage du lait maternisé que vous utilisez. En ajoutant trop ou trop peu d'eau, vous pouvez causer des problèmes aux chatons.

Liens vers des fournisseurs

Catstuff Online Shop - feeding tubes
Arcatapet - KMR Powder
Catstuff Online Shop - Kolostralmilch
Medi-Vet.com - Syringes