Les chats de Thaïlande dans les années 1960 Picture

English Danish French Dutch

[Traduit par Elizabeth Morcel, Kreiz ar Mor Maine Coons]

Daphne Negus, qui élève des Korat sous l'affixe Si Sawat depuis 1964, a écrit cet article relatant un voyage en Thaïlande. Elle y raconte comment elle est partie en Thaïlande pour ramener des Korats et les intégrer dans son programme d'élevage et celui de ses amis. L'article a été publié dans l'almanach de la CFA en 1969. Il est reproduit avec l'aimable autorisation de Mme Negus.

Ulrika Olsson, 2003

Histoire illustrée d'un voyage en Thaïlande
(ou un périple pour 9 Korats)

Par Daphne Negus

Picture 1

(1) Mrs. Constance C. Cullen

En route pour Bangkok, je me suis arrêtée à Honolulu pour rendre visite à Madame Constance C. Cullen (1). Elle possède deux Korats venant de la chatterie "Malaid" de M. Sunti Sriskoo, à Bangkok: Ch. Malaid's Dok Malivalava of Kane (import) et son fils Kane's Kasem, dont le père des Ch. Malaid's Khun Phan of Kane (import).

A mon arrivée à Bangkok, j'ai contacté mes amis thai. J'ai fait la connaissance de certains, et d'autres de leurs amis, grâce à une correspondance à propos de "nos" chats.

M. et Mme Sunti Sriskoon, et leur fils, présentent une sœur de Ch. Malaid's Khun Phan of Kane (import) et le trophée qu'elle a gagné à l'exposition de la Chanel 4 Thai TV en mai 1968. Le texte propitiatoire du panneau de la Malaid cattery, a été composé par un moine. (2)

Kuhn Sunti tenant Malaid's Dokalo (3). Il m'a envoyé une fille de Doklao en 1967. Ch. Malaid's Noi of Si Sawat (import) a été A-A et A-W femelle Korat en 1967-68 et meilleure femelle Korat de la région sud-ouest en 1968-1969. La chatterie de Khun Sunti, spacieuse et bien conçue, a des espaces engazonnés devant chaque bâtiment.


Picture 2

(2) M. et Mme Sunti Sriskoo et leur fils

Picture 3

(3) Khun Suni portant Mulaid's Doklao


Picture 4

(4) Mme Ruen Abhibal
Rajmaitri, à gauche

J'avais très envie de rencontrer l'une des éleveuses et juges les plus célèbres de Thaïlande, Mme Ruen Abhibal Rajmaitri (4). Nous avons passé beaucoup de temps ensemble avec un grand plaisir mutuel , à parler de chats. Elle a de beaux Siamois, Korats et "Cuivres". La photo a été prise dans son patio. Elle tient la fille, âgée de 11 ans, de Mom Noel. Mom Noel est l'un des célèbres chats de sa chatterie "Mahajaya". Elle est la génitrice de Nara et Darra, qui sont arrivés aux USA en 1959. Sur la photo sont présents avec Khunying Aghibal le Dr Jit Waramontri, vétérinaire, et sa charmante épouse (assise).

Une autre des femelles Korat de Khunying Aghibal (5), Mahajaya Ling dum, née le 16 décembre 1966 (photo: Pichai Vasnasong)

Picture 5

(5) Mahajaya Ling Dum

En Thaïlande, on voit partour des chats bruns appelés Supalak, Thong-Daeng ou chats "cuivre" (Copper) (6). Ils sont l'équivalent de notre Burmese. Je me suis rendue dans quatre maisons où il y a avait des Cuivres. Khunying Abhibal en possède quelques uns. La photo représente l'un d'entre eux, une femelle d'un an nommée Cham-pa (du nom d'une fleur jaune foncé utilisée dans les guirlandes thai).

Voici une femelle blanche aux yeux dorées neutrée (7) nommée Miss Taïpei. Elle est arrivée de Taïwan après avoir été échangée en cachette au port contre un Siamois de chez Khunying Abhibal. Les chats ne sont pas autorisés à entrer à Taïwan. Elle est d'un blanc pur étincelant. Sa queue est droite.

Picture 6

(6) Supalak, Thong-Daeng ou chat "cuivre" (Copper)

Les ébats du soir dans le magnifique jardin de Khunying Abhibal (8). Le jeune mâle seal point au milieu de la photo est importé du Japon et provient de lignées anglaises. A l'arrière-plan, les servantes surveillent en permanence, à côté de cockers et de chiots. Les chats et chiens de qualité risquent d'être volés et vendus au marché dominical. Lors de leurs sorties, les chats et chiens sont gardés par des servantes et des jardiniers, comme par Khunying Abhibal elle-même. L'un des vétérinaires de Bangkok m'a dit que quatre-vingt pour cent des animaux achetés au marché dominical meurent après l'injection de vaccins - les chiens arrivent avec la maladie de Carré, les chats avec de l'entérite. C'est connu comme "la maladie du marché dominical".


Picture 7

(7) Miss Taipei

Picture 8

(8) Ebats du soir dans les jardins


Picture 9a

(9a) At Wat Jayapoomdaram

At Wat Jayapoomdaram (ce qui signifie "le lieu où tout mal a été transcendé"), (9a), dans le Chinatown de Bangkok, Khun santi (debout) m'aide à compléter les demandes de pedigree pour les deux chatons Korat, Sanouk of Holliday (import) et Sunetra of Si Sawat (Import), qui m'ont été offerts par Khunying Abhibal. Sanouk et Sunetra sont nés au Wat, ou Temple. Il y avait là de nombreux Korats. Ce sont les animaux de compagnie du Père Abbé. Il a autorisé Khunying Abhibal a prendre ces deux-là après l'avoir tout d'abord prévenue de ne pas en choisir avec un défaut de queue. En Thaïlande, un nœud ou un crochet à la queue est présage de chance pour le propriétaire du chat. Le Père Abbé ne pouvait pas signer les documents en son nom, il considérait que cela ne serait pas correct, c'est donc le Temple lui-même qui est considéré comme l'éleveur.


Picture 9b

(9b) Fillette chinoise portant Khun Mae

La fillette chinoise porte Khun Mae (Honorable Mère) (9b), mère de Sanouk (Festival) et Sunetra (Beaux Yeux). La dame tient un jeune mâle. Je l'ai demandé mais le Supérieur a refusé de laisser partir d'autres de ses chats parce que des voleurs avaient pénétré dans le temple et en avaient dérobé trois.

(9c) Nin Noi, père de Sunetra et Sanouk, et son père; Nin Yai Noi signifie le petit ou junior et Yai signifie le grand, ou senior (9d).


Picture 9c

(9c) Nin Noi, père de Sunetra

Picture 9d

(9d) Noi signifie junior, Yai veut dire senior


Picture 10

(10) Ayudhya, capitale de la Thaïlande

La capitale de la Thaïlande a été déplacée au cours de son histoire (10). De 1350 à 1767, Ayudhya, au nord de Bangkok, la capitale actuelle, a été le siège du gouvernement. Ayudhya a finalement été ruinée au cours de guerres avec les Birmans, qui ont brûlé des chedis tels que ceux-ci pour en retirer l'or.

Non loin d'Ayudhya (11) se trouve Bangpa-In, un lieu de villégiature traditionnel de la Cour royale. Il est entouré de jardins d'apparat, le long de la rivière Chao Prava, et sa beauté sereine est impressionnante. Je me tiens sur le pont, avec notre ami Anurak Thananan. Derrière nous se trouve le pavillon, sur l'eau. Le "Palais flottant" est à l'arrière-plan. On remarque l'architecture du pont et du palais, influencée par les architectes italiens et français qu'avait fait venir le roi Chulalongkorn, cinquième roi de la dynastie actuellement régnante.

Le célèbre avocat (12) Khun Luang Paripon Pochanapisuti, qui élève des Sisawats depuis trente cinq ans. Il élève également des Siamois dans sa grande chatterie de Bangkok. J'ai rapporté deux chats de son élevage - Sook Chai of Ko-Si (import) (en photo avec Khun Luand) ou "Empli de bonheur", et Boon-nam de Holiday (import) ou "Envoyé de la Fortune".


Picture 11

(11) Bangpa-In

Picture 12

(12) Khun Luang Paripon Pochanapisuti


Picture 13

(13) Mme Rutana Sundarodyan

Mme Rutana Sundarodyan (13) possède un atelier de reliure près du Grand Palais à Bangkok. Ses clients sont l'occasion de caresser les nombreux Korats et Siamois qui se détendent ou dorment sur les comptoirs. Sur la photo on voit Chokdee, père de Nongchai of Si Sawat (import) qui vit maintenant avec moi. Nonchai signigie "Petit Frère".

Le chaton est Nongchai of Si Sawat (14) (import), chaton mâle à 7 semaines ½. A côte de lui, c'est Sook Chai of Ko-Si (import), à sept mois, de chez Khun Luang Paripon. Après que j'aie trouvé les Korats, certains d'entre eux ont séjourné avec moi à mon hôtel. La direction m'a prêté un réfrigérateur pour leur nourriture.

J'ai rendu visite au Dr Piyawat Poothongtong, vétérinaire, (15) à sa clinique. Elle a également une clinique à la division Animaux et Animaux de Compagnie du Ministère de l'Agriculture. Je lui ai montré le Year Book 1967 du CFA, pour lequel j'avais écrit un article sur les Korats. Les neufs chats que j'ai rapportés été vaccinés contre l'entérite et la rage et les certificats en attestant ont été émis avant qu'ils ne quittent Bangkok.

Picture 14

(14) Nongchai of Si Sawat et Sook Chai of Ko-Si

Voici l'explication et le poème pour le Supalak (tels que donnés par Khun Sunti), le Thong-Daeng ou "Cuivre", qui est considéré comme un chat porte-bonheur

"Supalak" ou Thong (or) Dang (rouge) signifie en fait chat de couleur cuivre. "Supa" signigie bon, beau, de progrès, "lak" ou "laksana" signifie caractéristique.

"Les caractéristiques du Thong Daeng surpassent toutes les autres."

"La couleur de sa fourrure étincelle comme du cuivre brillant, ses yeux rayonnent comme le soleil sur les hauteurs, toutes les nuisances seront éloignées et les maux transformés en bénédictions."

Picture 15

(15) Dr. Piyawat Poothongtong, Docteur Vétérinaire.

L'ancien et célèbre "Smud Koi" ou Livre en Papyrus, au Musée National de Bangkok, présente, en couleur, des peintures des chats préférés de Thaïlande, chacun étant décrit par un court poème. Le premier est un chat entièrement noir. Le suivant est le Supalak (ou Thong Daeng ou "Cuivre"). Ensuite vient le Gwo Tham, ou Neuf Points, un chat blanc portant de grands taches noires, puis notre Korat bleu silver, ou Si Sawat. En-dessous, il y a un chat noir avec une raie blanche tout le long du dos et de la queue. Le suivant est appelé le Ratana Kampon ou "joyau martial" parce que la raie autour de son corps ressemble à aux galons que les officiers ont sur leurs manches. Ce chat a un corps rose comme l'intérieur d'un coquillage. Aucune des personnes que j'ai rencontrées n'en a jamais vu. Ensuite, on reconnaît le Siamois Seal Point, ou Vichien Mas ("Bouche de Diamant") etc.

La concurrence au cours des expositions est rude et les trophées magnifiques (17). Cette charmante famille de Korats, la mère, le père et deux chatons, est groupée autour de l'énorme coupe argentée qu'ils ont gagnée pour leur propriétaire et éleveuse, Madame Sa-and Suravadi, de Bangkok. Les premiers Korats de Kuhn Sa-ang sont arrivés il y a de nombreuses années de Korat, au nord-est de la Thaïlande. Lorsque Khun Sunti m'a invitée à venir la voir pour la première fois, elle avait onze Korats, plus des Siamois et un "Cuivre". Trois de ses Korats, Nudta of Full House (import), Ma-dee of Si-K'iu (import) et un chaton, Tong-goi of Brandywood (import), sont revenus avec moi aux USA.


Picture 16

(16) Smud Koi

Picture 17

(17) Des chats appurtenant appurtenant à Mme Sa-ang Suravadi

Picture 18

(18) Les Korats de Khun Sa-ang

Picture 19

(19) Ma-dee of Si-K'iu


J'ai pris cette photo de quelques uns des Korats de Khun Sa-ang (18). Remarquez le "Cuivre" devant le pied de la table, au centre. (le léger effet spotted est dû au flash de l'appareil photo et n'est pas visible à l'œil nu).

Je tiens Ma-dee of Si-Kiu (import) qui est venue aux USA avec deux autres belles femelles de l'élevage de Khun Sa-ang (19).

Picture 20

(20) Yani et Chalama

Yana et Chalama, deux femelles Korat (20). Chalama avait la vague impression qu'elle allait voyager avec moi: elle a passé la plus grande partie de la veille du jour où les sœurs se sont parties pour la Californies dans l'une des cages de transport. Cependant, Yani et Chalama ne devaient pas quitter Bangkok. Ce sont les chats de Khun Sa-ang qui dirigent sa maison.

Ma-dee of Si-Kiu (21) (import) vit maintenant avec Miss Catherine Barcaly, de Boulder (Colorado). Elle a fait des titres de championnat et des finales aux expositions.

Statue de pierre d'une tigresse avec son petit (22), à Wat Arun (Temple de l'Aurore), de l'autre côté du fleuve qui longe Bangkok. Statue de pierre chinoise.


Picture 21

(21) Ma-dee of Si-K'iu

Picture 22

(22) Statue de pierre d'une tigresse et son bébé


Picture 23

(23) Le Directeur de la Douane, M. Chalaw Chowadee

Gow, Neuf, est le nombre porte-bonheur en Thaïlande. Mon neuvième chat m'a été offert par le très important gentleman de la photo 23, le Directeur de la Douane, M. Chalaw Chowadee. Je suis chez lui, avec mes amis Pongpan Dhiensiri et Anurak Thananan, qui m'ont emmenée le voir à sa demande. Khun Chalaw avait le presentiment que sa chatte, qu'il avait rapportée de la Province de Korat, allait partir quelque part. Ayant entendu parler de ma recherche de Si-sawats, il l'a demandé de venir le voir. Alors que j'étais là-bas, sa chatte, Chalaw Supp of Si Sawat (import) est entrée et s'est installée sur mes genoux. Khun Chalaw me l'a alors offerte. La veille de son départ, elle est allée voir ses deux chatons et les a entièrement léchés, puis elle est allée s'installer dans la cage de transport dans laquelle elle allait partir en Californie. Toute la famille a éclaté en sanglots lors de cet émouvant adieu.


Picture 24

(24) Chalaw Supp of Si Sawat

Mon neuvième chat, Chalaw Supp of Si Sawat (import) (24).

A la douane de l'aéroport de Bangkok (25). Khun Sa-and, au centre, assise avec Miss Malee, sa sœur, et moi-même. Elles avaient apporté les trois adorables femelles Korat et ont attendu leur départ.

Les neuf chats ont très bien supporté le vol de vingt-quatre heures et n'auraient pas du tout été malades si la personne qui leur a donné de la nourriture et de l'eau à Honolulu n'avait pas négligé d'enlever leur écuelle d'eau de la cage de transport. J'avais prévu des écuelles et de la nourriture pour bébé pour le vol. Nous avons atterri à Hong Kong, où l'équipage était trop occupé à nourrir des singes pour s'occuper des chats, et à Tokyo où j'ai insisté pour qu'ils soient nourris. Mais à Honolulu j'ai dû moi-même passer la douane et n'ai donc eu aucun contrôle sur la manière dont les chats ont été nourris. Certains ont pris froid parce que leur coussin était trempé d'eau. Cependant, ils ont finalement guéri et se sont très vite adaptés à leur nouvel environnement.

Notice biographique

Picture 25

(25) Khun Sa-and, au centre, assise avec
Miss Malee, sa soeur, et moi-même.

Je suis née à Londres, Angleterre. Après avoir travaillé dans la production de films en Angleterre et en Europe, Warner Bros m'a "importée" pour un repérage de film outremer pour la plus grande partie de l'année 1952. Je me suis installée à Los Angeles comme résidente étrangère en 1953. Je suis maintenant citoyenne américaine et mariée à Richard Negus, qui est également né à Londres. J'ai commencé à m'intéresser aux expositions félines en 1961-1962, avec des Siamois et des Burmese. Alors que j'exposais des Burmese, en 1964, j'ai vu mon premier Korat, Aracdia's Jami, exposé par M. et Mme Ray F. Garnder, à Northridge (Californie).

Je suis secrétaire de la Korat Cat Fanciers Association, un club de race independant, depuis sa création en mars 1965. En octobre 1968, je suis partie en Thaïlande, à la recherche de Korats, pour trouver et rapporter de nouveaux courants de sang.