Génétique Picture

English Chinese Spain French Italian Dutch Norwegian Swedish Portuguese Taiwanese

Le rufisme

Sous le terme de rufus, on inclut les assez larges variations de la pigmentation brune des chats. La quantité de rufus détermine si un chat brown tabby aura un brun chaud ou une couleur plus grisonnante. De même, elle détermine si un chat roux sera d'un roux profond et chaud ou d'une nuance orangée et pâle. On rencontre toutes les nuances entre ces deux extrêmes. Aussi, cette caractéristique est sans doute influencée par l'interaction avec de nombreux autres gènes (c'est-à-dire qu'elle est transmise sur un mode polygénique), ceux-ci modulant de légers effets positifs ou négatifs.

Certains pensent que les taches brunes que l'on rencontre parfois chez les chats silver sont intimement liées à l'expression du rufus, quand d'autres à l'inverse pensent qu'il n'y a aucun lien entre les deux.

Quand la couleur compte beaucoup dans une race, comme c'est le cas chez les Persans, le degré de rufus est souvent très important. Pour les chats brown agouti, on attend le plus de rufus possible. Un Abyssin aux couleurs sauvages ne serait pas si impressionnant sans une forte dose de rufus. Chez les chats roux, on obtient un roux profond et chaud avec beaucoup de rufus: plus il y a de rufus, plus la couleur est chaude. Un Persan silver tabby d'exposition ne doit présenter aucun reflet brun. Si vous travaillez le silver et adhérez à l'idée que le brun sur les silver est dû au rufus, vous chercherez à éliminer le rufisme autant que possible. D'autres couleurs sont également affectée par le rufisme, dans de moindres proportions toutefois que les variations que nous venons d'évoquer.

Suite...