Génétique Picture

English Chinese Spain French Italian Dutch Norwegian Swedish Portuguese Taiwanese

Les mutations

Un chromosome est une très (très) longue molécule d'ADN. Chaque gène consiste en un petit morceau de cette molécule d'ADN. Parfois, les choses se passent mal lors de la duplication des chromosomes: un fragment de la molécule d'ADN (ou éventuellement d'un gène) diffère de la molécule de départ. La cellule comportant cette molécule d'ADN incorrecte se divise alors, et l'erreur se répand. Même les gamètes peuvent contenir une molécule d'ADN altérée, et dans ce cas ce sont toutes les cellules de la descendance ou du nouvel organisme qui auront ce défaut. Ce type d'altération est appelé une mutation. Certaines mutations n'affectent en rien l'individu. D'autres peuvent avoir des conséquences si dramatiques que l'individu ne pourra même pas survivre. Et certaines mutations produiront des individus "altérés" mais en bonne santé: chez les chats, on peut prendre comme exemple de ce dernier type de mutations le gène non-agouti ou celui de la dilution. Certaines mutations ont même une influence positive sur la survie de l'individu, comparées aux formes non mutées. Ce nouveau caractère se répandra ensuite, et les espèces animales ou végétales se seront améliorées par le biais de cette mutation. Ceci constitue la base de la théorie de l'évolution. La sélection naturelle fera en sorte que seuls les animaux viables puissent survivre, tandis que les mutations pathogènes seront éliminées.

Suite...