Génétique Picture

English Chinese Spain French Italian Dutch Norwegian Swedish Portuguese Taiwanese

Le syndrome des côtes plates (FCK)

Des chatons avec ce défaut ont en général une apparence normale à la naissance, mais quand ils ont approximativement une à deux semaines, leur cage thoracique s'aplatit vers l'intérieur et comprime l'abdomen. Leur dos peut même se recourber en même temps. Quand cela arrive, le chaton gagnera peu de poids et pourra même en perdre un peu. Mais si l'anomalie n'est pas trop grave, il en reprendra à un rythme à peu près normal. Dans les cas légers, l'aplatissement des côtes pourra s'être entièrement corrigé avant que le chaton soit en âge de rejoindre son nouveau foyer, de sorte que cela ne sera même pas notifié à l'examen vétérinaire. Bien entendu, un tel chaton ne doit pas devenir reproducteur et il faut informer l'acquéreur qu'il a eu les côtes plates. Dans les cas graves, il y a trop peu de place laissée aux organes internes au fur et à mesure de la croissance: le chaton ne pourra pas survivre. Entre ces deux extrêmes, les chats se fatiguent ou perdent leur souffle facilement, mais ils peuvent vivre avec cette anomalie.

Le mode de transmission a été étudié chez le Burmese et il semble s'agir d'un gène récessif simple dans cette race.

Suite...