Elever une portée
peut-être plaisant, mais jamais simple
Picture

English Chinese German Danish Spanish French Italian Dutch Norwegian Polish Portuguese Russian Swedish Taiwanese

[Traduit par Patricia de Larminat, Chatterie Polychinelle.]

Tares d'origine génétique

Des tares d'origine génétique apparaissent chez toute créature vivante. Certains de ces tares sont sans danger, d'autres sont une menace pour la survie. Les défauts d'origine génétiques ou héréditaires sont à distinguer des défauts congénitaux. Les tares génétiques sont transmises par les parents à leurs descendants. Les défauts congénitaux peuvent être génétiques, mais ils peuvent aussi être causés par des facteurs extérieurs. Si la mère développe une maladie pendant la gestation, ou si elle est exposée à des substances toxiques, tout cela peut avoir une influence sur la croissance et le développement de l'embryon.

Si dans une portée certains chatons nés présentent des anomalies, vous pouvez en déduire si ces défauts sont d'origine congénitale ou héréditaire. Si les chatons touchés ont tous le même défaut (par exemple des queues nouées), il s'agir probablement d'un défaut héréditaire. Cependant, si une portée comporte plusieurs chatons avec des défauts mais que tous sont différents (par exemple un chaton avec une queue nouée, un autre avec une fente palatine et le troisième avec une spina-bifida), alors ces défauts ont probablement été causés par des influences extérieures. Les chatons dans l'utérus ne sont pas tous au même stade de développement. Aussi, quand une femelle gestante entre en contact avec une substance toxique, le poison affectera chaque chaton en un endroit différent. En conséquence, l'anomalie s'exprimera différemment pour chaque chaton.

Les caractères héréditaires se divisent en gènes dominants et en gènes récessifs. Cela signifie que chaque caractère se compose d'un gène dominant et d'un gène récessif; le gène dominant est visible alors que le gène récessif ne s'exprime pas, et donne des porteurs de ce gène récessif.

Il existe des anomalies liées au sexe, et d'autres qui n'en sont absolument pas dépendantes. Les anomalies non liées au sexe sont appelées "autosomales", pour les autres, on parle d'hérédité liée au chromosome X. Cela s'explique par la localisation de ces défauts sur les chromosomes sexués X; les femelles ont 2 chromosomes X, alors que les mâles n'ont qu'un seul chromosome X. Quand un défaut est récessif et lié au sexe, alors les mâles ont plus de chance que les femelles d'être atteints. Les femelles doivent porter le gène récessif sur leurs 2 chromosomes X pour exprimer la tare, alors que les mâles développent la maladie avec seulement un gène récessif sur leur unique chromosome X.

Certaines affections héréditaires sont spécifiques à une race, d'autres apparaissent dans plusieurs races, et mêmes plusieurs espèces. Bien qu'il soit dit que certaines races développent certaines affections héréditaires plus souvent, cela n'est pas toujours vrai. Il est possible que la maladie apparaisse effectivement seulement dans une ou deux races (apparentées), mais c'est aussi parce que les éleveurs de la race A font des tests pour une maladie particulière, et que les éleveurs de la race B ne testent pas. Automatiquement, on trouve des animaux touchés beaucoup plus souvent dans la race A que dans la race B. Mais cela ne veut pas dire que cette maladie n'existe pas dans la race B, et que la race B soit constituée d'animaux plus sains que la race A. Les éleveurs de la race B ne pourront jamais être sûrs de la présence ou non de la tare dans leur race tant qu'ils ne testeront pas.

Tests génétiques

Les tests génétiques doivent toujours être effectués par un vétérinaire expérimenté ou un spécialiste! Si vous décidez de faire une petite visite rapide chez le "véto du coin de la rue", il vaut mieux que vous jetiez votre argent par la fenêtre. Aujourd'hui, beaucoup de vétérinaires se spécialisent dans différentes branches, aussi, essayez de trouver un vétérinaire spécialisé dans l'anomalie pour laquelle vous testez votre chat, et choisissez de préférence quelqu'un qui a déjà beaucoup d'expérience dans le domaine.

Si vous souhaitez acheter un chaton à un éleveur, il est toujours sage de s'informer de la santé des parents. L'éleveur a-t-il testé ses chats pour les affections qui apparaissent dans la race? S'il ne l'a pas fait, pourquoi? Si oui, demandez une copie des résultats. Demander des preuves peut apparaître comme un manque de confiance, mais malheureusement certains éleveurs ne s'abstiendront pas et continueront à mentir à propos des tests, ou à propos des résultats. Un éleveur qui n'a rien à cacher sera heureux de montrer les résultats de ses tests.

A l'avenir, de plus en plus de test seront disponibles, le vecteur génétique de certaines affections a déjà été identifié, et pour d'autres les scientifiques cherchent toujours.

Suite...