Génétique Picture

English Chinese Spain French Italian Dutch Norwegian Swedish Portuguese Taiwanese

Le blanc dominant

L'allèle qui rend un chat totalement blanc est dominant. Cette allèle inhibe le fonctionnement normal des cellules responsables de la coloration du poil: aucune coloration n'est produite. Un chat complètement blanc peut ainsi porter les allèles déterminant le noir/le roux, l'agouti/le non-agouti, la dilution/la non-dilution, etc. L'allèle du blanc dominant est donc épistatique.

Les chats totalement blancs ont souvent une tache de couleur sur le crâne à la naissance. Celle-ci disparaît quand le chat développe sa fourrure adulte. Cette tache peut permettre de savoir quelle couleur le chat porte sous son manteau blanc.

Les chats blancs peuvent avoir les yeux jaunes, les yeux bleus ou les yeux vairons (un œil bleu et un œil jaune). On ignore les modes de transmission de la couleur de l'œil dans ce cas.

Les chats totalement blancs sont souvent sourds: cela est dû à une dégénérescence de la cochlée dans l'oreille interne. La surdité est résolument plus fréquente chez les chats blancs aux yeux bleus que chez ceux qui ont les yeux jaunes, même s'il y a aussi des chats blancs aux yeux jaunes qui sont sourds et des chats blancs aux yeux bleus qui entendent parfaitement bien. La surdité peut aussi ne toucher qu'une seule oreille. C'est souvent le cas des chats aux yeux vairons, l'oreille sourde étant située du même côté que l'œil bleu.

Notations : W = blanc total
            w = non-blanc

Suite...